AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



avatar
Invité



MessageSujet: Aria... « La jeunesse est un art. » |Fini| Mer 5 Juin - 15:17

;">

Aria

Sexe : Femelle
Âge : 7 ans
Clan : Meute de l’Esprit
Rang : Apprentie guérisseuse
But : Grandir le plus vite possible, garder le même rire tout au long de sa vie. Et aussi, apprivoiser son pouvoir et prouver qu'elle peut être responsable.
Artiste : nathventis

Pouvoir
( en 2 lignes minimum )



Aria contrôle les illusions. Si vous auriez juré avoir aperçu un lapin dodu qui l’instant d’après s’est évanoui dans les airs, Il y a de fortes chances pour que votre santé mentale ne soit pas en cause mais qu’Aria soit dans les parages. Ceci dit, si vous vous étiez approché de ce lapin, vous auriez vu qu’il était presque translucide, et totalement immatériel. Ce n'était qu'une illusion, imitation parfaite du réel, une "illusion réaliste", mais il est impossible à Aria de créer la réalité. Ses meilleures illusions ne peuvent être dotées de la parole, bien qu'elles puissent copier les sentiments que la jeune louve leur inspire. Mais leur donner toujours plus de ressemblance avec le réel est une entreprise exténuante, et si ce lapin a subitement disparu, c'est sans doute parce qu'Aria s'est évanouie, épuisée.


Caractère
( en 5 lignes minimum )



A peine sortie de l'enfance, Aria est une louve insouciante. Peu habituée aux responsabilités, elle a tendance à se désintéresser brusquement et totalement de l'objet qui l'instant d'avant retenait toute son attention. Ainsi, elle change de passion, d'avis, d'humeur très facilement. Et paradoxalement, elle se plaint que l'on ne lui confie aucune tâche, et trouve cela déméritant. Elle n'hésite pas à tenir tête aux adultes lorsqu'elle estime avoir raison. Elle finit toujours par faire marche arrière, n'étant qu'une simple apprentie, mais pas toujours à temps. Cela lui a valu une réputation de forte tête, réputation qui lui déplait beaucoup, car elle sait que ce n'est pas comme cela qu'elle accédera à de plus hautes responsabilités.
Parce qu'elle a un très joli rire, qui ressemble a un grelot, Aria est souvent de bonne humeur et rit à tout propos. Et même parfois sans propos du tout.
Elle est complexée par sa petite taille, et l'appeler "ma petite" est une bonne manière de la faire sortir de ses gonds. Mais il faut aussi dire que sa taille contribue à son air innocent et "mignon à croquer". Elle s'en désole ou s'en réjouit, selon les jours.
On la qualifie souvent de "futile", et elle ne dément pas. Pour elle, "futile" sonne comme une qualité, la preuve qu'elle ne ressemble pas à tout le monde. Chacun sa vision des choses, n'est ce pas ?


Histoire
( en 10 lignes minimum )



C'est par un matin de printemps que résonne pour la première fois le rire d'Aria. Accompagné par le rire enroué de son père Oram et par celui léger de sa mère Nyssa. Qui ce jour là étaient les deux loups les plus heureux du monde. Aria était leur premier louveteau. Objet de toutes les attentions de la part de sa mère qui ne craignait qu'une chose : ne pas faire ce qu'il fallait. Elle avait refusé de confier l'éducation de sa fille à une nourrice, en accord avec Oram, et elle passait ses journée en compagnie de sa "petite princesse". Le père se privait de sa ration de nourriture pour l'apporter à sa compagne, et ils passaient leurs nuits à s'extasier sur Aria endormie.
Aria était une précoce, elle découvrit très tôt son pouvoir. Ses illusions la fascinèrent, et trop jeune pour comprendre, elle finit par penser qu'elle créait une réalité. Elle en fit son secret, et réussit à les cacher aux yeux des autres. Sa mère ne s'inquiéta de rien, à part du fait qu'Aria semblait avoir besoin de beaucoup de sommeil. En réalité, Aria aurait pu finir par se tuer. Mais trop jeune pour comprendre qu'il ne s'agissait que d'illusions, elle était aussi trop jeune pour savoir les améliorer. Elle ne créait que des louveteaux comme elle, et il leurs manquait souvent une oreille ou un oeil, parfois même une patte. Pour elle cela n'avait aucune importance, et elle jouait avec eux jusqu'à ce qu'un autre oeil disparaisse, puis les pattes, et qu'enfin l'illusion toute entière s'évanouisse, en même temps qu'Aria.
Nyssa finit tout de même par s'inquiéter de toujours se réveiller avec à côté d'elle une Aria exténuée. Avec Oram elle prévint le guérisseur qui, en observant Aria, finit par découvrir son passe temps favori. Il réussit à lui faire comprendre qu'elle ne devait pas trop utiliser son pouvoir car cela la fatiguait. Mais impossible de lui mettre dans la tête que ses créations n'étaient pas la réalité.
Aria avait deux ans lorsque naquit Lania. Adorable boule de poil dont le rire ressemblait à celui de sa soeur. Aria était fascinée. Lania ressemblait à ce qu'elle créait, mais chez elle rien ne manquait. Nyssa se chargea aussi de son éducation, et dès lors les deux soeurs passèrent ensemble toutes leurs journées. Aria créait pour Lania des illusions qu'elle commençait à perfectionner. Nyssa, qui avait acquit de l'expérience, arrêtait le jeu lorsqu'elle sentait que c'était trop pour son ainée. Aria n'en parlait jamais, mais elle restait persuadée que tout cela était réel.
Le bonheur dura six mois. Six mois au terme desquels le guérisseur diagnostiqua chez Lania une grave maladie. Il lui restait tout au plus un mois à vivre, selon ses dires.
Lania vécut encore deux semaines. Sa mort plongea Nyssa et Oram dans un état proche de la folie. Seule Aria ne paraissait pas se rendre compte de la tragédie qui touchait sa famille. Le soir, au côté de sa mère, c'est avec un naturel déconcertant qu'elle créa... Lania. Pour elle, sa soeur était vivante, puisqu'elle pouvait la créer. Mais lorsqu'elle se tourna vers sa mère pour partager sa joie avec elle, ce fut de l'horreur qu'elle aperçut dans son regard. La Lania qu'elle venait de créer n'était pas réelle, comprit-elle tout à coup. Rien de ce qu'elle n'avait créer jusqu'à présent n'avait été réel. Sa soeur était morte.
Ce constat anéanti Aria. Elle se laissa dépérir. Elle aurait réussi à se tuer si le guérisseur n'avait pas réussi à lui faire comprendre que la mort de sa soeur n'était pas de son fait. Grâce à lui, et à Oram, qui ne quitta plus des yeux sa fille tant qu'elle ne fut pas rétablie, Aria réussit à guérir. Mais Nyssa continua de glisser vers la folie, et refusait de voir sa fille. Elle finit par ne même plus reconnaitre son compagnon. C'est en s'occupant de sa mère au'Aria se découvrit une vocation de guérisseuse. N'ayant que trois ans, elle du encore en attendre deux pour pouvoir devenir apprentie mais aujourd'hui elle ne regrette pas son choix.  


Derrière l'écran

Surnom : Mays
Nationalité : Française
Anniversaire : Le 7 décembre 1997
Où as-tu connu le forum ? : Dans des pubs,
Code du règlement Validé par Batty
Autre chose ? : J’espère que le fait que j'ai rempli cette fiche de présentation en plusieurs ne vous aura pas trop gêné.

© Codage by Cacao sur Libre Graph


Revenir en haut Aller en bas


Modérateur


Clan : De l'esprit
Rang : Guerisseur,espion // Modo téléporteur de codes dans le passé
Messages : 179
Expérience : 44
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 20

Informations
Âge du loups: 16 ans
Pouvoir:
Points de vie:
100/100  (100/100)


MessageSujet: Re: Aria... « La jeunesse est un art. » |Fini| Ven 17 Jan - 1:02

Personnage remisé dût à inactivité du joueur



Character by (c) Lhuin...Kit by Zarelle <3
Astral parle en Steelblue

Voir le profil de l'utilisateur http://mythworld.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas
 

Aria... « La jeunesse est un art. » |Fini|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Michaëlle Jean et le rêve de la jeunesse haitienne
» Le Ministère haïtien à la jeunesse et aux sports condamne l'affront des autorité
» A la jeunesse de mon pays
» aria origine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Corbeille des personnages-