AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .



avatar
Invité



MessageSujet: Tu es plus que mon garde personnel... {La Bête} Mer 1 Mai - 7:56

Zéphilian

Alpha du clan de la vie


Tu es plus que mon garde personnel...


C'était une journée magnifiquement ensoleillée, dans cette île d'où personne ne pouvait s'échapper. Mais à dire vrai, je crois que personne ne voulait vraiment s'échapper de cette îles. Seuls des loups vivaient ici, enfin il y a avait bien sur du gibier, mais en prédateurs, seuls des loups rôdaient. Mais bien sur, là ou on dit loup, on peut aussi dire territoires et meutes. Et il n'y en avait pas qu'une. Oh non, il y en avait trois, et elles se livraient à une guerre territoriale et conflictuelle sans répit. Et n'importe quel loup d'une meute surpris en train de faire ami-ami avec un loup d'une autre meute s'en voyait sévèrement puni. Mais cela est une autre histoire que nous verront peut-être une autre fois.

Deux loups se promenaient, l'un était noir comme du charbon, avec des yeux rouges sang. Très banal comme apparence, mais le loup lui-même n'était pas banal du tout... L'autre à coté de lui était très grand, il faisait presque le double de l'autre loup, qui n'était pas très grand, mais avait une taille normale pour un loup. Le plus grand était aussi extrêmement musclé, son poitrail plus qu'imposant en était la preuve, et sa fourrure épaisse et longue n'arrangeait pas vraiment son aspect de gros tas de muscle. Et les deux énormes canines qui dépasse de sa gueule, ainsi que ses griffes très longues avec une teinte de sang à leur extrémités n'arrangeaient pas vraiment l'aspect monstre sanguinaire. Mais en réalité, il n'était pas du tout le monstre qu'il paraissait, au contraire. Il était doux, gentil, attentionné, cela se voyait rien qu'au petit mammifère qui l'accompagnait partout. Un petit furet que le loup avait trouvé abandonné, et qu'il avait recueilli et élevé comme son propre enfant. Zéphilian, c'était le nom du plus imposant des deux, marchait tranquillement, profitant du soleil sur sa fourrure, même s'il lui donnait un peu chaud. Il avait décider de laisser la meute aux commandes de son béta aujourd'hui. prendre un peu de repos. Mais bien sur, pas question qu'il soit seul. Il avait voulu partir seul, mais ses gardes personnels avaient insisté pour qu'au moins 1 des deux puisses l'accompagné. Zéph n'avait pas vraiment eu le choix, et il avait prit La Bête qui était aussi son ami, depuis le temps qu'il était assigné à sa protection... Zéph' n'était alors qu'un louveteau, le successeur de son père, l'alpha, et La Bête était en pleine adolescence, mais ses capacité dépassaient largement les compétence de son père, il l'avait donc assigné à la protection de sa progéniture sans défense, gardant les deux autres garde, moins puissant pour lui-même. Zéph et son garde avaient donc, en quelques sortes, grandit ensemble, et avaient appris à se connaître. Le père de Zéph avait finit par périr lors d'un combat singulier, son père avait admit sa défaite et s'était soumis, l'alpha de la meute de l'esprit l'avait exécuté sans le moindre état d'âme. Zéph n'avait jamais pardonné, et avait tenter de sauté à la gorge de ce fourbe, mais les gardes de son père et le siens l'en avait empêcher, et c'était finalement La Bête qui était parvenu à le convaincre que ce n'était pas le bon moment. Que la meute avait besoin d'un alpha, et qu'il aurait tout le temps de prendre sa revanche un autre jour. C'était la première fois qu'il avait considéré La Bête plus comme un ami que comme son garde personnel. C'était donc lui qu'il avait choisit pour cette balade tranquille. Il aimait bien Archy, mais pas comme La Bête, dont il était d'ailleurs le seul à connaître son vrai nom, depuis la mort de son père... Clyde, ça lui allait bien, mais il n'aimait pas cela... Zéph l'utilisait donc parfois juste pour le faire enrager un petit peu, histoire de rigoler. Il était d'ailleurs bien le seul à osé provoquer La Bête. Il ne portait pas ce nom pour rien, rien que sa réputation repoussait les ennemis à tenter d'attaquer l'alpha de la meute de la Vie.

Zéph finit par s'arrêter et se laissa tombé dans l'herbe, prenant néanmoins le soin de ne pas risque que le furet puisse se faire mal. D'ailleurs, comme à son habitude, il descendit du loup et partit vadrouiller un peu, non loin de celui-ci. Il avait faillit se faire dévoré plus d'une fois par des loups de la meute, et heureusement qu'il se trouvait à chaque fois non loin de l'alpha, sinon, il ne serait sûrement plus de ce monde depuis pas mal de temps. Zéph le regarda fureter dans les hautes herbes, le suivant du regard, il finit par invité La Bête à se coucher, lui aussi :

    — "Relaxe toi un peu, ce n'est pas parce que j'ai été obligé d'être accompagné par un de mes gardes que tu n'as pas le droit de te reposer un peu. Je t'ai choisi toi pour une raison bien précise. Aujourd'hui, tu n'es pas le garde personnel de l'alpha, tu es l'ami de Zéphilian."


Fantom revint en sautillant de la manière dont les furets font et se réfugia dans les cheveux du loup qui touchaient le sol. Il finit par s'y coucher, entre ses pattes avant et l'alpha le laisse faire volontier. Celui-ci leva la tête vers les nuages et les regarda un long moment. Il n'avait envie de rien faire aujourd'hui. Peut-être une petite chasse classique avec La Bête, sans pouvoir, juste histoire de revenir aux sources et de s'amuser un peu. Il avait une confiance aveugle en Amarante pour gérer la meute durant son absence, même si elle se prolongeait, Ama' était le meilleur ami de Zéph' et il savait parfaitement comme réagirait celui-ci à presque n'importe quelle situation qui pouvait survenir. Après un moment, il se laissa tombé sur le coté, et roula sur le dos, faisant attention à Fantom, qui décida de venir s'installer sur son poitrail, entre ses pattes avant repliées sur elles-mêmes pour prendre un peu le soleil. Zéph avait l'intention de bien profiter de cette journée de repos qu'il avait décider de s'accorder, mais bien sur, au moindre problème, Ama devait hurler, et il accourrait en bon alpha soucieux de sa meute qu'il était.



(c) Code par Calys de Libre Graph'





Dernière édition par Zéphilian le Mer 1 Mai - 18:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité



MessageSujet: Re: Tu es plus que mon garde personnel... {La Bête} Mer 1 Mai - 10:05

♣Tu est plus que mon garde personnel...♣
« Zéphlian et La Bête »



Ce matin, La Bête s'était levé aux aurores, attendant calmement dans la tanière que le soleil soit bien haut, le regard fixé sur l'endroit ou dormait l'Alpha, sans pour autant le voir car il ne dormait pas dans la même "pièce" que lui, non, ça il se le refusait. Il attendit l'âme en peine que son alpha se lève, tout en prenant compte de l'heure pour lui conseiller de se recoucher si jamais il se levait trop tôt. Il veillait souvent à chaque fois qu'il se réveillait si tôt. Il ne pensait même pas à se recoucher, car le matin, le silence est rarement troué, et ainsi il peut réfléchir calmement si l'on ne le dérange pas. Quelque part, l'aurore était le seul moment ou il pouvait être seul, penser au passé, repenser à ses tristesses, à ses joies, à ses souvenirs les plus chers. Toute la journée jusqu'au soir il n'avait plus de temps à accorder à cela. En y repensant, il avait la vie qu'il avait toujours rêvé. Même si il n'avait pas beaucoup d'imagination et d'intelligence pour ça. Veiller et dépenser tout son temps pour veiller sur la personne qui nous est la plus cher... Peut-être que c'était ça le vrai bonheur? Passer tout son temps avec la personne qui conte le plus. C'était comme ça qu'il voyait la vie.

Le soleil monta un peu plus et peu à peu les loups de sa meute commencèrent à se lever dans le silence, en faisant attention de ne pas réveiller les autres, bien que certains s'en fichaient complètement, et petit à petit, tout devenait de plus en plus bruyant. L'alpha se leva enfin. La Bête le suivit du regard, puis il le suivit réellement pas à pas. Il entendit ébruiter les projets de l'alpha. Il voulait se balader, prenant un peu de repos pour la journée, laissant la meute aux mains de son Bêta. La Bête ne le connaissait pas vraiment, mais si Zéphilian avait confiance en lui, alors La Bête pensait qu'il n'avait pas le droit d'avoir son propre avis et décidait de suivre les sentiments de son alpha. Les Gardes déclarèrent haut et fort qu'il n'était pas question que l'alpha parte seul. Il ne va pas faire son difficile, il a de très bons gardes. Et à la forte surprise de La Bête, l'Alpha le choisit. Il était heureux, mais il ne le montrait pas. Il préférait montrer sa tête de d'habitude, un visage restant de marbre, une sorte de grimace intraversable.

Durant la sortie, La Bête n'osa pas dire le moindre mot. Il attendit que l'Alpha lui parla. Puis Zephilian finit par s'arrêter et à se laisser tomber. La Bête se stoppa et le regarda avec un air curieux en inclinant la tête sur le coté droit. Il remarqua alors que ce petit furet suivit l'alpha. Il l'avait beaucoup avec lui, mais La Bête détestait les "animaux de compagnie", même si il en sauvait un, il ne serait pas sur de faire autre chose que de le chasser une fois rétablit. Lui tentait de s'attacher à personne, bien qu'il adorait Zephilian. Il savait la douleur que ça faisait à leur mort, et même si il ne la connaissait pas bien, il se doutait que la trahison doit être pire. Les tortures mentales, ça c'est horrible. Il valait mieux donc éviter de s'attacher à toutes ces choses. Il voulait partir avant Zephilian, pour ne pas avoir de peine. Même si c'était égoïste de penser qu'il serait le seul à souffrir de la mort de qunlequn.

— "Relaxe toi un peu, ce n'est pas parce que j'ai été obligé d'être accompagné par un de mes gardes que tu n'as pas le droit de te reposer un peu. Je t'ai choisi toi pour une raison bien précise. Aujourd'hui, tu n'es pas le garde personnel de l'alpha, tu es l'ami de Zéphilian."

Je suis... Un ami? Non, je ne suis pas digne de cela. Les amis ça n'existent pas. Ce sont juste des personnes comme les autres qui passent plus de temps avec certaines personnes que d'autres. Je suis et resterait toujours le garde de l'alpha. Jamais son ami. Si il veut un ami, son furet devrait lui suffire. Moi, je ne veux pas d'amis. Je n'en ait pas besoin. C'est pas pour rien qu'on me surnomme La Bête. Un Bête, il faut l'éviter. Heureusement, j'ai trouvé ce a quoi j'excelle, mais je serait incapable de lui servir d'ami. Je ne peux pas lui dire sans qu'il me demande mon stupide avis, je ne veux pas le vexer. Mais je ne peux pas lui mentir non plus. Je me tait donc. Je ne peux pas dire quoi que ce soit.
Se relaxer? La Bête fut très étonné, surtout qu'il ne trouvait pas normal qu'un garde se repose en présence de la personne qu'il devait protéger. On ne sait jamais, il fallait être à l'affut de tout aujourd'hui. Il ne se considérait pas comme l'ami de son alpha, il se considérait juste comme un garde sans plus. Il devait surtout ne pas être son ami. Il se sentirait trop mal, il aurait peur de ne pas faire les choses comme il faut, et de trahir sa confiance, il n'avait jamais eu de véritables amis, et pourquoi maintenant? Seulement, il resta muet et se coucha en boule non loin de son alpha, veillant à ce que les dangers soit écarté totalement.






Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité



MessageSujet: Re: Tu es plus que mon garde personnel... {La Bête} Jeu 23 Mai - 22:04

Spoiler:
 

Zéphilian

Alpha du clan de la vie


Tu es plus que mon garde personnel...


La Bête avait souvent l'air un peu torturé, bien qu'il ne le montrait pas, Zéphilian savait lire dans ses yeux, ce que peu de monde était capable de faire. Il tentait de cacher ses sentiments, mais Zéphilian savait qu'il était plein de doutes, pas quant à sa loyauté, mais par apport à l'amitié que l'alpha lui vouait. La Bête ne savait pas vraiment être un ami, ni ce que c'était exactement. Durant toute leur marche, Clyde ne dit pas un mot, restant dans ses pensées, suivant Zéphilian docilement. Mais même après ce qu'avait dit Zéphilian en se laissant tomber sur le sol, il vit presque de la peur s’immiscer dans le regard sang du loup noir. Il regretta de lui avoir parler si franchement. La Bête était un combattant chevronné, un des meilleurs, mais lorsqu'il s'agissait de lui demander de ressentir des sentiments tel que l'amitié, il devait plus fragile que de la porcelaine, enfin uniquement lorsque c'est son alpha qui abordait le sujet. La Bête ne voulait pas décevoir son alpha de quelque manière que ce soit, et lorsque celui-ci lui demandait d'être son ami, et qu'il ne s'en pensait pas digne et pas capable, il décevait son alpha.

L'alpha n'avait jamais penser faire souffrir son garde d'élite, mais de son point de vue, il était son ami. Mais il devait accepter que Clyde se refusait à avoir des amis, alors pourquoi ne pas garder leur relation actuelle, qui ressemblait à de l'amitié, sans la définir comme telle pour ne pas effrayer le loup noir. Car oui, ils entretenaient depuis bons nombres d'années à présent, une relation que n'importe qui pourrait classer d'amicale, sans les connaître. Mais, si ce terme donnait du mal à La Bête, alors Zéph' ne l’emploierait plus. Le loup sombre resta muet mais obéit à son alpha, comme il l'avait toujours fait et le ferait toujours, jusqu'à sa mort. Zéphilian n'avait jamais douté de sa loyauté, il savait parfaitement que quoi qu'il lui demande d'accomplir, La Bête le ferait, sans poser de question, ni tirer la tronche ou râler, et sans se désister. Zéphilian aurait même pu lui demander de sauter du haut d'une falaise sans raison valable que Clyde se serait empressé de le faire, sans se demander si cette requête avait un sens. Sa vie n'avait de sens que s'il pouvait servir Zéphilian, et lui-même le savait. Mais il pensait qu'après tant d'année, le sombre avait finit par comprendre que la relation qu'ils avaient était devenue une relation amicale. Finalement, Zéphilian se laissa rouler sur le flanc et fermant les yeux, il profita du soleil, s'abandonnant par la même occasion à la surveillance de son garde d'élite en qui il avait une confiance totale quand à sa protection. Après un long moment de silence dans lequel on entendait uniquement Fantom sauter partout en émettant des "pout-pout" de contentements, l'alpha décida de prendre la parole, mais il ne se releva pas, et garda les yeux fermer.

    — "Je suis navré, je n'aurais pas du dire ça. Je te pensais prêt à affronter ce genre de chose, mais apparemment, je me suis trompé. Si tu ne veux pas d'ami, je le comprends, et je respecterai désormais ton choix. Mais sache que j'ai une confiance aveugle en toi, et qu'en ce moment même, je te confie ma vie sans aucune restriction. Tu compte pour moi, mais si tu ne veux pas d'ami, je ne serais pas ton ami."


Il décida de laisser La Bête mariner un peu les paroles de son alpha et celui-ci s'abandonna encore plus dans sa confiance envers le loup noir, car il laissa Morphée l'emmener dans les limbes du sommeil, toujours allongé en plein soleil. Il savait que s'il courait le moindre danger, La Bête le protégerai, ou le réveillerait si besoin était. C'était la première fois depuis bien longtemps qu'il s'accordait un sommeil profond, hors de sa tanière.



(c) Code par Calys de Libre Graph'



Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité



MessageSujet: Re: Tu es plus que mon garde personnel... {La Bête} Mer 31 Juil - 16:03

RP déplacé, car le membre s'est fait rétiré le personnage !


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu es plus que mon garde personnel... {La Bête}



Revenir en haut Aller en bas
 

Tu es plus que mon garde personnel... {La Bête}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Garde impériale
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» garde royal rohan
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: Corbeille à RP abandonné-